Accueil

Vidéo

Nouvelles

Photos

Téléchargement

Liens

Forum-radio amateur

Livre d'Or

 

Admin

infos sur ma ville

La Ville de Sollies-Pont

La figue

station radio

Ma station radio

les codes radio

Code SINPO

Code Z

Codes DTMF

Codes CTCSS

le code Q

le code RST

Hommage aux anciens

Hommages aux anciens

QRA-locator

QRA-locator

Nomenclature

Nomenclature R A

Ampere 1775-1836





André Marie Ampère 1

Ampère André Marie (1775 - 1836)

Né à Polémieux -au-Mont-d' Or, Près de Lyon, fils d' un juge de paix lyonnais guillotiné sous la Révolution, André-Marie Ampère mena une brillante carrière scientifique : titulaire de la chaire de mécanique à l' école polytechnique en 1809, il fut élu à l' académie des sciences en 1814, puis à la chaire de physique du collège de France en 1824. Elève extrêmement doué, Ampère écrit à 13 ans un traité sur les coniques et s'intéresse trés tôt à la botanique, la poésie et la musique.

Doué d'une immense curiosité intellectuelle, il lit à 14 ans les 20 volumes de l'encyclopédie. La puissance de sa mémoire est telle qu'a la fin de sa vie il sera capable de réciter des pages entières de cette encyclopédie sans jamais les avoir relues.

En 1820, Ampère assista à une reconstitution de la célèbre expérience d'Orsted, ou une aiguille aimantée se trouve déviée au voisinage d' un courant électrique. Observant que le courant électrique, en se déplaçant, est créateur de magnétisme, celui que Maxwell appelait le << Newton de l' électricité>> jeta alors les bases d' une discipline nouvelle, l'électromagnétisme, et en donna les premières formulations mathématiques. Il montra également que deux courants pouvaient agir l' un sur l' autre, fondant ainsi l'électrodynamique. Ampère inventa même les termes de courant et de tension électriques. Tous ces résultats furent publiés dans son ouvrage sur la théorie mathématique des phénomènes électrodynamiques uniquement déduite de l' expérience (1827 ).

Mathématicien, physicien, Ampère fut aussi chimiste, étant l' un des premiers à distinguer les atomes des molécules. Indépendamment d'Avogadro, il formula en 1814 la loi d'Avagatro-Ampère, selon laquelle tous les gaz, à volume égal, renferment le même nombre de molécules. Ampère fut également l' inventeur de nombreux dispositifs expérimentaux et d' appareils de mesure : la boussole astatique, dont le principe est à la base du galvanomètre ( voir Électriques, mesures ), le solénoïde, le télégraphe électrique et avec Arago, l' électroaimant. A la fin de sa vie, il s' intéressa également à la philosophie des sciences. Mort pratiquement dans l' oubli, Ampère a laissé son nom à l' unité de courant électrique, l' ampère.

 

Solénoïde alimenté par un courant,s'oriente dans le sens Nord-Sud lorsqu'on fait passer un courant.

 

André Marie-Ampère

Bonhomme D'ampère

Appareil de mesure

 

 

Dernière modification le : 25/08/2011 @ 20:58
Catégorie : Electricité

NewsLetter

Inscrivez-vous pour avoir des nouvelles de ce site.

Votre adresse email :

Se désabonner

Tag-Board

 

Nom ou pseudo


Message

 

[:cool:] [;-)] [:-p] [:-)]
[:-))] [:-D] [:thup:] [:roll:]
[<_<] [:-\] [:huh:] [o_O]
[8-O] [:-(] [:'-(] [>_<]


Recopiez le mot
ici : 

 

Météo

Aujourd'hui

Département

Sondage

Que pensez-vous du site f6exe

Très bien !

Bien..

assez bien

bof !!!

Résultats

Calendrier

LunMarMerJeuVenSamDim
30 31 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 1 2 3

Visites

Déjà 68057 visiteurs>

2 visiteurs sur le site

Haut

Site créé avec Phortail
2.0.12


PHP version 4.4.3-dev

Site hébergé gratuitement par FREE

WEBMASTER F6EXE